Lightroom : profonde évolution du produit et de la politique de commercialisation

vendredi 27 octobre 2017

Adobe vient d’annoncer une petite révolution concernant son logiciel Adobe Photoshop Lightroom, plus souvent appelé simplement Lightroom. Cette annonce met un terme à plusieurs années de recherche, d’expérimentation, de tâtonnement parfois. 2017 restera pour Adobe une année aussi importante que 2006, année du lancement de Lightroom, car le nouveau Lightroom, bien qu’il conserve le nom de son aîné, est un logiciel complètement nouveau, utilisant une architecture et des technologies parmi les plus récentes : cloud et intelligence artificielle notamment.

Voici, très résumés, les principaux changements pour l’utilisateur :

  • arrêt de la licence permanente ; Lightroom ne sera plus disponible que par abonnement
  • deux versions sont proposées :
  1. Lightroom Classic CC : prolongement de l’ancien Lightroom, il correspond en fait à LR7, mais Adobe abandonne cette numérotation des versions. Il y a peu de différences par rapport à LR6, mais des performances très améliorées, ce qui répond à une forte demande des utilisateurs ; le logiciel devrait être beaucoup plus fluide. La seule importante nouveauté est l’apparition du masque de gamme de couleur et de luminance, qui permet des sélections plus précises en retouche locale. Lightroom Classic CC s’accompagne d’un nouveau processus de dématriçage des Raw, le processus V4, peu différent en fait du processus 2012 actuel. Au passage Adobe abandonne aussi la désignation des processus par millésime. Globalement Lightroom Classic CC peut être considéré comme l’aboutissement du Lightroom que nous connaissons depuis 11 ans.

  2. Lightroom CC  : il s’agit en fait de la version commerciale du projet Nimbus développé depuis plusieurs années et dont Lightroom mobile a été une première concrétisation très limitée. Alors qu’Adobe Creative Cloud n’avait de cloud que le nom pour justifier le passage de l’achat à la location, le nouveau Lightroom CC utilise une véritable architecture cloud : les originaux des fichiers (Raw ou Jpeg) sont stockés sur le cloud Adobe et non plus localement sur le disque dur de votre ordinateur. Ils sont ainsi automatiquement sécurisés et deviennent accessibles de partout avec n’importe quel appareil (PC, Mac, tablette, smartphone) avec une ergonomie et des fonctionnalités très homogènes. Fonctionnellement LR CC est (pour l’instant) un peu moins riche que LR Classic CC, mais il fait appel à l’Intelligence Artificielle (qu’Adobe appelle Machine Learning pour sacrifier à la mode), notamment pour l’indexation et la recherche ; en principe la tâche fastidieuse d’indexation avec des mots clés devrait donc disparaître. Enfin toutes les notions compliquées de LR (catalogue, collections, dossiers, destination, etc.) qui rebutaient et décourageaient tant d’utilisateurs disparaissent ou sont masquées ; pour l’utilisateur tout cela est automatisé.
  • Tarifs :
    • LR Classic CC + LR CC + PS CC + 20 Go de stockage en ligne : 11,99 €/mois
    • idem + 1 To de stockage en ligne : 23,99 €/mois
    • LR CC + 1 To de stockage en ligne : 11,99 €/mois
    • stockage supplémentaire 1To : 11,99 €/mois

N’ayant pas encore essayé ces nouvelles versions de Lightroom je ne suis pas en mesure d’exprimer un avis étayé, mais je dois reconnaître que la lecture des spécifications met l’eau à la bouche :

  • l’architecture cloud qui me permettra de travailler mes photos indifféremment sur mon PC fixe ou sur mon portable, voire sur un PC tiers via un navigateur, mais aussi de les consulter ou les montrer sur mon smartphone ou ma tablette, le tout sans manipulations complexes, répond à un rêve que j’exprime depuis le début de Lightroom.
  • la disparition des complications de Lightroom qui rebutent tant d’utilisateurs et font s’arracher les cheveux aux formateurs est une excellente nouvelle
  • quant à l’introduction de l’IA pour simplifier la recherche, j’attendrai de la voir à l’œuvre sur mes propres photos avant de me prononcer, mais si ça marche c’est un petit miracle.

Si vous souhaitez en savoir plus je vous recommande :

  • le blog de Gilles Théophile « Utiliser Lightroom » : ICI
  • un très bon article de Phototrend : ICI

26/10 - 2017
Michel Davancens


Navigation

Articles de la rubrique